Le crépuscule du cristal - Iluvendan, T02 de Nicolas Debandt et Marc-Antoine Fardin

La Terre Mourante - intégrale T01 de Jack Vance

Couverture livre - critique littéraire -  La Terre Mourante - intégrale T01 de Jack Vance

Récit

Portrait au fusain d'une planète à l'agonie, les cinq nouvelles qui composent Un monde magique nous emportent dans plusieurs centaines de milliers d'années, quand la Terre s'éteindra doucement sous les rayons écarlates de son soleil déclinant. Écrites au lendemain de la guerre, leur pessimisme ne doit pas faire oublier leur importance historique : monde imaginaire, absence de technologie, utilisation de la magie... Quinze ans avant la publication américaine du Seigneur des anneaux, Jack Vance jetait les bases de la fantasy.

Cugel l'Astucieux nous invite à suivre les aventures rocambolesques de son héros éponyme, sympathique voleur aux mille péripéties dont les stratagèmes abracadabrants finissent toujours par se retourner contre lui...


Impression

Ce livre est le regroupement de 2 livres : un monde magique d'une part et la première partie des aventures de Cugel avec Cugel l'Astucieux qui date de la fin des années 70. Et si tout se passe sur le même monde, il y a pour moi un énorme hiatus entre les 2 livres. À tel point que je n'aurai jamais rassemblé ces 2 livres au sein d'un même recueil.

La première partie concerne le livre un monde magique qui m'a clairement déçu.
Pour resituer dans le temps, on est aux débuts de la fantasy, du temps ante-diluvien d'avant le Seigneur des anneaux (c'est dire). Et pour le coup, on y pose les prémisses de ce qui sera la trame générique des histoire de Fantasy. Cela étant dit, clairement le style simple habituel à Jack Vance ne s'exprime pas bien, du fait principalement d'une série d'histoires qui se succèdent sans réellement se recouvrir. On y trouve bien des éléments pour relier chacune de ces histoires, mais c'est vraiment très pauvre, et n'incite clairement pas à y voir une construction commune... Plutôt des nouvelles s'inscrivant dans un même univers.

Par ailleurs, ces histoires sont vraiment trop simples à mon goût. Sans entrainement des unes par les autres et leur trop grande simplicité font que je n'ai vraiment pas accroché à cette partie.
Et c'est bien parce que j'avais entendu du bien des histoires de Cugel (qui n'est finalement pas dans cette partie) que j'ai continué ma lecture.

La seconde partie (Cugel l'Astucieux) est déjà beaucoup plus agréable.
On y découvre un personnage principal (Cugel, je vous le donne dans le mille), qui se prétend astucieux... et que l'on peut découvrir surtout imbu de lui-même (bien que plein de ressources).
On peut donc suivre ses pérégrinations et les malheurs qui lui arrivent (dont il est d'ailleurs souvent l'initiateur).
Une série de nouvelles qui retracent les aventures de Cugel et qui sont, elles, liées les unes aux autres, puisque chaque nouvelle nous raconte une partie du parcours de Cugel dans ses péripéties.
Les histoires restent toujours très simplettes, mais elles sont arrivées à bien m'amuser avec le décalage entre la vision que se donne Cugel l'Astucieux... Et ce qu'on peut découvrir de la réalité.
Des textes légers, sans prétention, mais qui font très agréablement passé le temps... avec une touche désuète à souhait.

Note

Un 13/20 pour ce livre.
La première partie du livre est carrément à sauter selon moi, pour directement entrer dans le vif du sujet qu'est le début de l'histoire de Cugel l'Astucieux.
Si on y trouve pas quelque chose de sensationnel, on y passe de bons moments, notamment en cherchant à deviner quelle bourde ou bêtise va encore pouvoir nous sortir cet empaffé ^^.
Un bon moment de lecture, que je prolongerai avec la suite des aventures de Cugel.
Toutefois, ce n'est clairement pas le meilleur de Jack Vance (mais ce sont à priori parmi ses premiers écrits), et je n'en conseillerai clairement pas la lecture pour qui souhaiterai découvrir ce superbe écrivain.

Série : La Terre Mourante

  1. Un monde magique (intégrale 1) (chroniqué)
  2. Cugel l'astucieux (intégrale 1) (chroniqué)
  3. Cugel saga (intégrale 2) (non lu)
  4. Rhialto le merveilleux (intégrale 2) (non lu)

Une affaire de famille - Les princes-marchands, T01 de Charles Stross

Une affaire de famille - Les princes-marchands, T01 de Charles Stross

Récit

Miriam Beckstein, jeune journaliste, découvre un moyen de pénétrer dans une autre dimension. Sur une terre parallèle qui évoque notre monde au Moyen Age, elle appartient a une famille étrange : ses membres peuvent passer d'une dimension à l'autre. Ce qui facilite certains commerces illicites, dont celui de la drogue. Dans leur monde, ses membres, constituant une mafia héréditaire, vivent en seigneurs. Le contraste entre les deux univers provoque un conflit entre les valeurs démocratiques de Miriam et la mentalité aristocratique de sa famille retrouvée.

Impression

Découverte de ce cycle qui s'annonce aguicheur : réussir à mêler monde médiéval et univers contemporain. Rien que pour cela, j'ai acheté le livre afin de voir ce que cela pouvait donner.

Et niveau intégration, tout se passe plutôt bien. En effet, l'univers de ces mondes est bien conçu. Le tout parfaitement cohérent sur la base des postulats du livre.
De plus, le fait que ce livre, axé sur le fonctionnement de l'économie d'un état / royaume, arrive à faire coexister de tels univers de manière logique et acceptable est vraiment agréable.

Malheureusement, j'ai trouvé l'histoire un peu lente à se mettre en place. Les réactions des personnages sont, à mon sens, beaucoup trop téléphonées à mon goût.
Certes, la réaction de la plupart des personnages se comprennent, mais il n'en reste pas moins que du coup, la partie rebondissement existe mais n'est pas exploitée totalement.

Note

Un 13/20 pour ce livre. Un sujet et un traitement de ce dernier très agréable, toutefois l'histoire n'a pas su m'emballer, sans que cela soit toutefois difficile ou embêtant à lire. Je lirai la suite, car le traitement du sujet est intéressant, et ce livre étant le premier tome, peut être que la suite sera plus punchy.

Rencontre avec Gaeria - Iluvendan, T01 de Nicolas Debandt et Marc-Antoine Fardin

Rencontre avec Gaeria - Iluvendan, T01 de Nicolas Debandt et Marc-Antoine Fardin

Récit

Iluvendan. Une cité où la magie et la technologie se côtoient et s’entremêlent.
Le Iolthän, étrange cristal noir, source d’énergie mystérieuse, assure la prospérité de la cité, fait voler ses aéronefs, offre le confort à ses habitants.
Trois adolescents, les jumeaux Feäsil et Klaod et la séduisante Imenel, vont enfin pouvoir découvrir cette cité, car c’est là qu’ils mèneront leurs études.
Les heures de cours, les rencontres avec les enseignants, les doutes personnels, cela aurait déjà de quoi largement remplir les journées : mais voilà qu’ils découvrent des rumeurs parlant d’une pénurie de Iolthän, d’une guerre imminente face au pays voisin ! Et comment résister à l’appel de l’aventure lorsqu’on est jeune ? Les trois héros vont décider d’enquêter. Manipulés par certains, aidés par d’autres, ils devront faire face à des forces qui les dépassent, mais feront tout pour faire éclater la vérité !


Impression

Encore un livre dont on a su me convaincre l'achat lors d'une convention.
Et il faut le dire, la couverture très jolie est rentrée pour une bonne part dans l'achat de ce livre.
Sans cela, il n'est pas sûr que le résumé de l'histoire qui m'en a été fait m'aurait convaincu d'acheter. Et force et d’admettre que ce livre traîne un peu de peur que la couverture ne fasse pas le contenu comme dit l'adage populaire.

Intéressons nous à ce qui fait le grand plaisir de ce livre : l'univers. Celui-ci est richement décrit et extrêmement varié. La quête initiatique des héros nous permet de découvrir de multiples facettes de cet univers avec eux, et c'est un vrai bonheur. Des idées en abondances richement "illustrées".

Un vrai voyage auquel il fait bon de se laisser aller, car en effet, ça ne bouge pas beaucoup dans ce livre. Ceux qui ne vivent qu'au rythme des stéroïdes et des douilles chaudes qui pleuvent sur le sol peuvent se tourner vers Richard Morgan, car ici point de salut ^^.

Les points négatifs du livre sont toutefois assez nombreux.
L'histoire en elle même est très convenue. Une quête initiatique, des clans très marqués sans la moindre once de nuance. Bref, on se retrouve dans un univers manichéen où le méchant fait le mal pour le pouvoir, parce qu'un peu, c'est pas assez, il lui faut tout...
Vous voyez donc que ce n'est ne pas dans la profondeur des personnages qu'on va pouvoir puiser.

En plus de cela, les héros ne sont pas "attachants", un peu comme s'ils n'étaient qu'un expédiant pour la quête.
Leur psychologie n'est clairement pas marquée, et leur "affectation" n'est pas vraiment logique.
Un seul exemple, un des personnages est décrite comme une jeune femme gentille, audacieuse et fanfaronne. Cela colle donc bien quand elle intègre une troupe de jongleurs, et autres arts du cirque.
Là où ça colle moins, c'est quand on s’aperçoit que cette même troupe forme plutôt aux arts des ombres et de l'assassinat.
Ce qui choque n'est pas cette orientation (loin s'en faut), mais plus avec quelle nonchalance et sans avoir le moindre problème de conscience, la jeune fille décrite plus haut s'adonne à l'apprentissage et l'utilisation de ces arts. Pour moi ça ne colle vraiment pas au peu de psychologie évoquée dans les débuts du livre.

On ajoute à cela que le style d'écriture est à mon sens correct, mais sans plus, ça ne permet donc pas de relever l'ensemble. Le fait que ça soit une écriture à 4 mains explique peut être cela.

Note

Un 13/20 pour ce livre. Au final malgré des défauts qui tendent à avoir l'impression de lire un roman jeunesse moyen, les idées concernant l'univers et la découverte de celui-ci, avec ses énigmes, sa beauté et son subtil équilibre sauve ce livre d'une noyade insipide autrement.
De fait, un livre qui n'est pas mauvais à lire du fait de la découverte de l'univers, mais qui reste insipide ou quelconques sur les autres aspects.
S'agissant d'un diptyque, je lierai
la suite afin de connaître l'ensemble des réponses aux énigmes de cet univers, en espérant que le niveau saura s'élever.

Série : Iluvendan

  1. Rencontre avec Gaeria (chroniqué)
  2. Le crépuscule du cristal (chroniqué)

Nouvelles du Disque-Monde - Hors série des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett

Nouvelles du Disque-Monde - Hors série des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett

Récit

"Les nouvelles me coûtent sang et eau. J'envie ceux qui les écrivent avec facilité, du moins ce qui ressemble à de la facilité. Je serais étonné d'en avoir écrit plus de quinze dans ma vie". Voici le premier livre réunissant l'ensemble des nouvelles de Terry Pratchett qui appartiennent au corpus du Disque-monde. 
On y retrouve avec jubilation les mages de l'Université de l'Invisible, la Mort, les sommités d'Ankh-Morpork, les sorcières de Lancre, le Guet et même Cohen le Barbare.

Impression

Premier recueil des rares nouvelles de Terry Pratchett, ces dernières ne concernent uniquement que le Disque-Monde. On y retrouve mis en jeu certaines figures clefs de ce cycle.
Par ailleurs, les nouvelles étant courtes, inutile de s'imaginer que l'on tient là un tome d'introduction aux fameuses Anales du Disque-Monde. Que nenni. L'univers et les personnages mis en jeu ne peuvent être croqués clairement en si peu de pages, et on entre donc directement dans le bain. Pour pouvoir apprécier, il faut donc déjà connaître ces figures hautes en couleurs.

Pour l'univers du Disque-Monde, je vous renvoie à
cette chronique qui vous explique rapidement l'univers et comment attaquer les nombreux tomes qui le composent.

Voici donc la critique (rapide) de chacune des nouvelles qui compose ce receuil :

Rejet par l'Université de procédés diaboliques

Nouvelle qui retrace le fonctionnement de l'Université de l'Invisible, dans son processus de décision.
Je n'ai personnellement pas du tout accroché : ce procédé est mainte fois décrit dans les différents livres ayant un trait avec l'Université, et le contexte n'est que rapidement posé (taille de la nouvelle oblige).
Entre redite et absence de contexte sérieux, cette nouvelle n'a pas su m'envouter.

La Mort et tout ce qui s'ensuit

Une petite nouvelle rapide où la Mort rencontre un philosophe. Ce dernier ne souhaitant pas mourir essaye de l’embobiner avec sa rhétorique.
Une nouvelle assez amusante et courte. Mais il faut dire qu'avec LUI, les choses ne trainent jamais ^^.

Minutes de la réunion en vue de concrétiser le projet de fédération de scouts d'Ankh-Morpork

Compte-rendu d'une réunion sur l'administration d'Ankh-Morpork par les personnes qui comptent dans la ville. Cette nouvelle est amusante, faisant passer une auto-critique de la cité en tant que premier degré. Toutefois la forme de cette nouvelle est somme toute assez dérangeante et prive le lecteur de se voir "participer" à l'action. On est laissé de côté en simple spectateur et de ce fait, malgré l'humour, ne me laisse pas un souvenir immémorable au-delà de certaines piques truculentes.

La mer et les petits poissons

Une très bonne nouvelle, mettant en jeu les sorcières et leur magie... particulière.
Une nouvelle qui m'a beaucoup plus, sûrement parce que celle-ci est beaucoup plus longue que les autres, et permet ainsi de mettre en place une certaine atmosphère, et ce même si l'histoire est facile à deviner... car ici, ce n'est pas le scénario qui prime mais le plaisir de retrouver Mémé Ciredutemps d'une humeur assez particulière.
Cette nouvelle ne prend sa pleine saveur qu'avec la connaissance de ce personnage, et donc la lecture des annales (que je vous recommande plus que chaudement).

Le théâtre de la cruauté

Nouvelle qui ne m'a pas du tout plus. Je pense que, malgré le prologue instruisant du contexte, il me manque une grande part d'humour / culture anglais pour la comprendre. Sans intérêt lors de ma lecture, mais peut être ai-je loupé quelque chose ?

Drame de Troll

On y retrouve Cohen le Barbare, aventurier parmi les aventuriers et dont l'âge canonique se fait sentir.
Un véritable coup de cœur, où le "c'était mieux avant" est mis à l'honneur, mais avec une réflexion sur le sujet pas du tout anecdotique à mon sens.

Note

Au final un 13/20 pour cet opus. Il est agréable à lire, mais la moitié des nouvelles ne m'a pas convaincu plus que cela. Toutefois retrouver Cohen et Mémé vaut bien l'achat de ce livre.
Dans tous les cas, pour les fans uniquement, la lecture de ces nouvelles nécessitant la connaissance de l'univers du Disque-Monde pour en goûter la pleine saveur.

Série : Disque-Monde (Annales et autres récits)

Cartographie des cycles composant le Disque-Monde - Article générique sur le Disque-Monde

Cycle de Rincevent

  1. La Huitième couleur (lu et non chroniqué)
  2. Le Huitième sortilège (lu et non chroniqué)
  3. Sourcellerie (lu et non chroniqué)
  4. Drame de Troll (nouvelle) (chroniqué)
  5. Faust Éric (lu et non chroniqué)
  6. Les Tribulations d'un mage en Aurient (lu et non chroniqué)
  7. Le Dernier Continent (lu et non chroniqué)
  8. Le Dernier Héros (lu et non chroniqué)
  9. Allez les mages ! (lu et non chroniqué)

Cycle scientifique

  1. La Science du Disque-Monde (non lu)
  2. Le globe (non lu)
  3. L'horloge de Darwin (non lu)
  4. Le jugement dernier (non lu)

Cycle de la Révolution industrielle

  1. Les Zinzins d'Olive-Oued (lu et non chroniqué)
  2. La Vérité (lu et non chroniqué)
  3. Le Régiment monstrueux (lu et non chroniqué)
  4. Timbré (lu et non chroniqué)
  5. Monnayé (lu et non chroniqué)
  6. Déraillé (non lu)
  7. Le guide de Mme Chaix (non lu)

Cycle des Sorcières

  1. La Huitième fille (lu et non chroniqué)
  2. Trois sœurcières (lu et non chroniqué)
  3. Les recettes de nounou Ogg (non lu)
  4. Mécomptes de fées (lu et non chroniqué)
  5. Nobliaux et Sorcières (lu et non chroniqué)
  6. Masquarade (lu et non chroniqué)
  7. La mer et les petits poissons (nouvelle) (chroniqué)
  8. Carpe jugulum (lu et non chroniqué)
  9. Les Ch'tits Hommes libres (chroniqué)
  10. Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants (lu et non chroniqué)
  11. Un chapeau de ciel (non lu)
  12. L'Hiverrier (non lu)
  13. Je m'habillerai de nuit (lu et non chroniqué)
  14. La Couronne du berger (non lu)

Cycle anciennes civilisations

  1. Pyramides (lu et non chroniqué)
  2. La Mort et tout ce qui s'ensuit (nouvelle) (chroniqué)
  3. Les Petits Dieux (lu et non chroniqué)

Autres

  • L'art du Disque-Monde (non lu)
  • La carte du Disque-Monde (non lu)

Cycle du Guet

  1. Au guet ! (lu et non chroniqué)
  2. Le théâtre de la cruauté (nouvelle) (chroniqué)
  3. Le Guet des orfèvres (lu et non chroniqué)
  4. Pieds d'argile (lu et non chroniqué)
  5. Va-t-en-guerre (lu et non chroniqué)
  6. Le Cinquième Éléphant (lu et non chroniqué)
  7. Ronde de nuit (lu et non chroniqué)
  8. Jeu de nains (lu et non chroniqué)
  9. Rejet par l'Université de procédés diaboliques (nouvelle) (chroniqué)
  10. Minutes de la réunion en vue de concrétiser le projet de fédération de scouts d'Ankh-Morpork (nouvelle) (chroniqué)
  11. Où est ma vache ? (non lu)
  12. Coup de tabac (chroniqué)
  13. Le monde merveilleux du caca (non lu)

Cycle de la Mort

  1. Mortimer (lu et non chroniqué)
  2. Le Faucheur (lu et non chroniqué)
  3. Accros du roc (lu et non chroniqué)
  4. Le Père Porcher (lu et non chroniqué)
  5. Procrastination (lu et non chroniqué)

L'orbe de Xaraz - Le Donjon de Naheulbeuk (Romans), tome 2 / saison 4 de John Lang

L'orbe de Xaraz - Le Donjon de Naheulbeuk (Romans), tome 2 / saison 4 de John Lang

Récit

Après les incidents, pour ne pas dire les catastrophes de l'affaire de la Couette de l'Oubli, les aventuriers les moins doués de la terre de Fangh pensaient pouvoir souffler un peu. Mais les dés du destin ont encore affiché un échec critique sur l'avenir de la pauvre compagnie, qui se retrouve une fois de plus plongée dans les ennuis jusqu'au cou... et ce de manière très grave. Car l'un des membres du groupe s'en sort quand même un peu mort. Les survivants se décident à tenter un très onéreux rituel de résurrection, surtout motivés par le niveau qu'ils pourraient y gagner. Les voilà donc en route pour Waldorg, cité des plus grands magiciens... et aussi théâtre d'un effroyable complot auquel il ne manque qu'un bouc émissaire ! Qui la fatalité pourrait-elle bien pointer du doigt ? Mystère, mystère. Et comme si cela ne suffisait pas, un ancien sorcier collectionneur de statuettes prépare sa vengeance...

Impression

À la recherche d'humour et de rigolade, lançons nous dans la suite du célèbre Donjon de Naheulbeuk... ou plus exactement, sa suite.
Les deux premières saisons font
l'objet d'une saga mp3phonique comme on dit, la saison 3, intitulée la Couette de l'Oubli, que j'ai déjà lu avant d'ouvrir ce blog, et la saison 4 avec l'orbe de Xaraz.

Toujours dans le même univers burlesque propre à l'auto-dérision des rôlistes, vous retrouverez nos personnages principaux, à savoir :
  • le ranger et son regard d'acier, toujours aussi hésitant et inutile ;
  • le barbare et son moulinet, toujours aussi limité ;
  • le nain et ses haches, toujours aussi chiant et drôle ;
  • l'elfe et sa jupe verte, toujours aussi gourde ;
  • la magicienne et sa brouette de livres ;
  • l'ogre et son estomac gargouillant ;
  • et enfin le gnome du nord, qui s'incruste depuis la fin de la saison 3.
Concrètement, on reste dans la droite ligne des précédentes saisons. Humour, dérision des situations des rôlistes, clins d'oeil aux classiques du genre (le seigneur des anneaux,...). Et cela est bon.
L'incompétence crasse de nos amis est toujours aussi hilarante.

Toutefois, je n'ai pas été non plus emballé par l'histoire qui reste un ton en deçà des 3 premières saisons, ce qui est dommage.

Note

En définitive un 13/20 pour ce livre. Humour s'y retrouve belle et bien, mais le scénario est plutôt limité. Au final il ne semble être là que pour pouvoir profiter des débilités nombreuses et variées de nos aventuriers. C'est bien en soit, et l'habitué s'y retrouvera, mais du coup reste un ton en dessous des saisons précédentes qui avaient des scénarios moins cousus de fil blanc.

Cela reste une bonne lecture pour se détendre. À conseiller aux fans qui ont été emballés par la saga initiale et à ceux qu'un scénario évident ne font pas fuir.
Nota : la lecture / écoute des précédentes saisons me semble indispensable... sinon vous perdrez tout le sel de ce roman.

Série : Le Donjon de Naheulbeuk (Romans)

  1. À l'aventure, compagnons (non lu)
  2. La Couette de l'oubli (lu et non chroniqué)
  3. L'orbe de Xaraz (chroniqué)
  4. Le conseil de Suak (chroniqué)
  5. Chaos sous la montagne (non lu)

Les légions immortelles et Le secret de l'Empire - Succession (tomes 1 et 2) de Scott Westerfeld

Les légions immortelles - Succession (tome 1) de Scott Westerfeld

Récit

L'Empire ressuscité : quatre-vingts mondes sous la domination absolue d'un Empereur immortel. Son ennemi : la secte des Rix, fanatiques cyborgs dont le but est de faire émerger des I.A. toutes-puissantes sur chaque planète qu'ils rencontrent, puis de les vénérer comme leurs dieux. 

Le secret de l'immortalité détenu par le souverain permet d'accroître les populations et de renforcer ses armées. Ses partisans les plus farouches, les "gris", ont peu d'opposants si ce n'est le parti du sénateur Nara Oxham, qui milite pour que cesse la résurrection des morts. 

Quand la sœur de l'Empereur, l'Impératrice-enfant, est capturée par les Rix, le Père des immortels craint que son secret ne tombe entre les mains ennemies. Le commandant Laurent Zaï, héros de guerre célèbre, est envoyé en mission de sauvetage. S'il échoue, il lui faudra renoncer à l'immortalité et bien plus encore... Les légions immortelles nous entraînent dans un futur lointain où humains et machines luttent pour sauvegarder l'intelligence. Oui, mais laquelle ?
Le secret de l'Empire - Succession (tome 2) de Scott Westerfeld

Impression

Pour commencer, un coup de gueule. En effet, la découpe de ce livre en 2 tomes est vraiment une pure connerie. Le premier tome pose les bases de l'univers et noue le début de l'intrigue... mais lentement... très lentement.
Je dirai que j'ai eu de la chance d'avoir acheter les 2 tomes d'un coup, sinon cette lecture se serait arrêtée à la fin du premier tome.

Ce coup de gueule sur les découpes arbitraires et illogiques passé, voyons donc ce que raconte ces livres.
Ces livres vont opposer l'humanité selon deux modes de vie.

Le premier, l'Empire a réussi à combattre la mort. La vie éternelle peut être accordé à ceux qui ont suffisamment œuvrer pour cela (comprendre s'être engager dans l'armée ou avoir l'argent et les contacts politiques suffisant).
Toutefois dans l'Empire, tout n'est pas si rose (sic). En effet, la politique se clive entre le parti des "gris" qui vouent aux morts un culte et prône l'honneur et le conservatisme (partie de l'Empereur) ; et de l'autre les "roses" qui considèrent qu'avoir vaincu la mort est source de régression par le conservatisme de plus en plus pesant qu'impose les défunts sur la société.

Le second est représenté par les Rix, humains améliorés par le remplacement de divers organes ou tissus par des éléments robotiques. On est plus dans le domaine du Cyborg. De plus les Rix vénèrent les intelligences artificielles qui se forme à l'échelle planétaire, naissant du chaos engendré par les activités humaines.

Évidemment, la guerre n'est pas loin entre ces deux camps que tout oppose : tradition contre science... mais qui semblent vouloir parvenir au même résultat : imposer son "dieu" : l'empereur ressuscité ou les IA composites.

Le background est vraiment sympathique et original.
Malheureusement l'histoire est, je trouve, lente... très lente à venir. Pour dire, j'ai eu l'impression que l'ensemble du premier tome n'était là que pour poser le background (400 et quelques pages tout de même).

Le scenario est quant à lui classique une fois intégré le background original. Les divers rebondissements ont été assez prévisible à mon sens.

Un point particulièrement positif tout de même : les traditionalistes ont une technologie bien moindre... et dans l'ensemble du livre cela se ressent. Pas de boîte magique ou arme secrète : l'Empire est clairement en retard... et les moyens qui leur permette de tenir les Rix en respect sont parfaitement décrits et cohérent avec le background. Ça fait plaisir.

Note

Un 13/20 pour l'originalité du background et le respect des différences technologiques. Toutefois l'histoire est vraiment trop longue à se mettre en marche et le scenario assez évidant. Ça reste toutefois une lecture agréable, à défaut d'être particulièrement prenante.