Pages

12 juin 2014

Nouvelles du Disque-Monde - Hors série des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett

Nouvelles du Disque-Monde - Hors série des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett

Récit

"Les nouvelles me coûtent sang et eau. J'envie ceux qui les écrivent avec facilité, du moins ce qui ressemble à de la facilité. Je serais étonné d'en avoir écrit plus de quinze dans ma vie". Voici le premier livre réunissant l'ensemble des nouvelles de Terry Pratchett qui appartiennent au corpus du Disque-monde. 
On y retrouve avec jubilation les mages de l'Université de l'Invisible, la Mort, les sommités d'Ankh-Morpork, les sorcières de Lancre, le Guet et même Cohen le Barbare.

Impression

Premier recueil des rares nouvelles de Terry Pratchett, ces dernières ne concernent uniquement que le Disque-Monde. On y retrouve mis en jeu certaines figures clefs de ce cycle.
Par ailleurs, les nouvelles étant courtes, inutile de s'imaginer que l'on tient là un tome d'introduction aux fameuses Anales du Disque-Monde. Que nenni. L'univers et les personnages mis en jeu ne peuvent être croqués clairement en si peu de pages, et on entre donc directement dans le bain. Pour pouvoir apprécier, il faut donc déjà connaître ces figures hautes en couleurs.

Pour l'univers du Disque-Monde, je vous renvoie à cette chronique qui vous explique rapidement l'univers et comment attaquer les nombreux tomes qui le composent.

Voici donc la critique (rapide) de chacune des nouvelles qui compose ce receuil :

Rejet par l'Université de procédés diaboliques

Nouvelle qui retrace le fonctionnement de l'Université de l'Invisible, dans son processus de décision.
Je n'ai personnellement pas du tout accroché : ce procédé est mainte fois décrit dans les différents livres ayant un trait avec l'Université, et le contexte n'est que rapidement posé (taille de la nouvelle oblige).
Entre redite et absence de contexte sérieux, cette nouvelle n'a pas su m'envouter.

La Mort et tout ce qui s'ensuit

Une petite nouvelle rapide où la Mort rencontre un philosophe. Ce dernier ne souhaitant pas mourir essaye de l’embobiner avec sa rhétorique.
Une nouvelle assez amusante et courte. Mais il faut dire qu'avec LUI, les choses ne trainent jamais ^^.

Minutes de la réunion en vue de concrétiser le projet de fédération de scouts d'Ankh-Morpork

Compte-rendu d'une réunion sur l'administration d'Ankh-Morpork par les personnes qui comptent dans la ville. Cette nouvelle est amusante, faisant passer une auto-critique de la cité en tant que premier degré. Toutefois la forme de cette nouvelle est somme toute assez dérangeante et prive le lecteur de se voir "participer" à l'action. On est laissé de côté en simple spectateur et de ce fait, malgré l'humour, ne me laisse pas un souvenir immémorable au-delà de certaines piques truculentes.

La mer et les petits poissons
Une très bonne nouvelle, mettant en jeu les sorcières et leur magie... particulière.
Une nouvelle qui m'a beaucoup plus, sûrement parce que celle-ci est beaucoup plus longue que les autres, et permet ainsi de mettre en place une certaine atmosphère, et ce même si l'histoire est facile à deviner... car ici, ce n'est pas le scénario qui prime mais le plaisir de retrouver Mémé Ciredutemps d'une humeur assez particulière.
Cette nouvelle ne prend sa pleine saveur qu'avec la connaissance de ce personnage, et donc la lecture des annales (que je vous recommande plus que chaudement).

Le théâtre de la cruauté
Nouvelle qui ne m'a pas du tout plus. Je pense que, malgré le prologue instruisant du contexte, il me manque une grande part d'humour / culture anglais pour la comprendre. Sans intérêt lors de ma lecture, mais peut être ai-je loupé quelque chose ?

Drame de Troll
On y retrouve Cohen le Barbare, aventurier parmi les aventuriers et dont l'âge canonique se fait sentir.
Un véritable coup de cœur, où le "c'était mieux avant" est mis à l'honneur, mais avec une réflexion sur le sujet pas du tout anecdotique à mon sens.

Note

Au final un 13/20 pour cet opus. Il est agréable à lire, mais la moitié des nouvelles ne m'a pas convaincu plus que cela. Toutefois retrouver Cohen et Mémé vaut bien l'achat de ce livre.
Dans tous les cas, pour les fans uniquement, la lecture de ces nouvelles nécessitant la connaissance de l'univers du Disque-Monde pour en goûter la pleine saveur.

0 commentaires: