Pages

22 juillet 2014

Asutra ! - Les chroniques de Durdane, T03 de Jack Vance

Asutra ! - Les chroniques de Durdane, T03 de Jack Vance

Récit

Loin vers le sud, au-delà des zones marécageuses et des terres connues du peuple de Shant, il y avait Caraz, le continent sauvage peuplé d'exilés, de nomades et de marchands d'esclaves. Ce furent de ces solitudes méridionales que commencèrent à se répandre vers le nord les rumeurs annonçant le retour des Roguskhoïs. On racontait que des avions mystérieux atterrissaient la nuit pour faire le plein d'esclaves et que d'autres se livraient en plein ciel à des duels sans merci. Etzwane ne s'était pas trompé. Ces rumeurs cachaient la présence redoutable des Asutras, combinant la force surhumaine d'une race avec l'intelligence cosmique de l'autre. Si l'on ne parvenait pas à leur barrer rapidement la route, Durdane ne serait bientôt plus que le terrain de chasse des marchands d'esclaves.

Impression

Dernier tome des chroniques de Durdane, voici une partie, qui, encore une fois, est très différente des deux premières.
Après la découverte du Shant, le changement de gouvernement et la guerre, cette troisième partie nous exile sous les hospices des terres barbares.

Le véritable ennemi du Shant étant désormais connu, Etzwane va nous emmener à la découverte des terres barbares du Caraz afin d'en apprendre plus sur les Asutra qui sont à l'origine de l'invasion Roguskhoï.

On retrouve de nouveau le goût de la découverte à travers la visite de nouveaux paysages, de nouvelles contrées et façons de vivre.
On retrouve aussi la simplicité d'écriture qui donne un ton si léger et agréable à l'histoire.

Un des points que j'ai particulièrement aimé est le cynisme des terriens et l'impact qu'il peut avoir. Je ne peux en dire plus pour ne pas gâcher l'histoire, mais j'ai trouvé leur implication (déjà présente dans les 2 premiers tomes, mais qui s'exalte dans celui-ci) à la fois réaliste et amorale à souhait.

Tout cela venant égayer une histoire où des vaisseaux extra-terrestres entrent en scène... et où la subtilité s'invite dans la trame de l'histoire. Le tout permettant de compléter les réflexions que l'on a engagées dans les précédentes parties de ces chroniques.

On se trouve un petit ton en dessous de ce qui a été fait dans la première partie, la subtilité remplaçant la magnifique simplicité et tonalité du début des chroniques, mais cette partie clôture magnifiquement bien ce cycle, répondant aux questions qui ont parsemé l'ensemble de l’œuvre.

Un final qui a par ailleurs le mérite à la fois de me décevoir (un peu) sur la façon dont il est réalisé mais aussi de me réjouir dans la dérision et l’aplomb avec lequel il tombe.

Note

Un 16/20 pour ce livre. Un final qui réussit à clôturer magistralement ce cycle, tout en réussissant à se renouveler en proposant une nouvelle dimension aux événements. Un ton en dessous du premier tome, mais bien au-dessus du second.
À lire bien évidemment.

Synthèse sur l'ensemble
Il existe une version intégrale des chroniques. En se basant sur mes critiques du tome 1 et tome 2 en plus de celle-ci, on ne peut conclure qu'à un excellent cycle (16/20), qui réussit à travers une simplicité d'écriture à créer un monde, à poser un background et à en tirer une histoire cohérente et intéressante, qui bien que simple, réussit à fournir matière à pas mal de thèmes de réflexion.
Un auteur à découvrir, une série à lire sera ma conclusion finale.

Série : Les chroniques de Durdane

  1. L'homme sans visage (chroniqué)
  2. Les paladins de la liberté (chroniqué)
  3. Asutra ! (chroniqué)


0 commentaires: