Pages

29 janvier 2015

Les Mensonges de Locke Lamora - Les Salauds Gentilshommes, T01 de Scott Lynch

Couverture livre - critique littéraire - Les Mensonges de Locke Lamora - Les Salauds Gentilshommes, T01 de Scott Lynch

Récit

On l'appelle la Ronce de Camorr. Un bretteur invincible, un maître voleur. La moitié de la ville le prend pour le héros des miséreux. L'autre moitié pense qu'il n'est qu'un mythe. Les deux moitiés n'ont pas tort. En effet, de corpulence modeste et sachant à peine manier l'épée, Locke Lamora est, à son grand dam, la fameuse Ronce. Les rumeurs sur ses exploits sont en fait des escroqueries de la pire espèce, et lorsque Locke vole aux riches, les pauvres n'en voient pas le moindre sou. Il garde tous ses gains pour lui et sa bande : les Salauds Gentilshommes. Mais voilà qu'une mystérieuse menace plane sur l'ancienne cité de Camorr. Une guerre clandestine risque de ravager les bas-fonds. Pris dans un jeu meurtrier, Locke et ses amis verront leur ruse et leur loyauté mises à rude épreuve. Rester en vie serait déjà une victoire...

Impression

Livre rudement recommandé, 4ème de couverture accrocheuse. Je n'entends que du bien de cette série.
D'habitude, cela peut conduire à craindre une belle déception tant on en attend, mais allez savoir pourquoi, peut être cette fameuse quatrième, mais j'ai attaqué cette lecture sans trop d'inquiétude.

Et inutile de faire durer un faux suspens, je n'ai pas été déçu pour un sou.
Mais pourquoi donc une telle euphorie à l'encontre de ce livre ? Et bien sans doute parce qu'il est complet.

J'entends par là que le back-ground, les personnages, le style d'écriture sont présents pour monter cette histoire vers le grand plaisir qu'elle est.

Côté back-ground, celui-ci est très fouillé : magie, divinités, histoire de la ville, clans, nobles et gangs interagissent. Mieux que cela, chacun de ces éléments est amené à jouer un rôle dans cette histoire. Le back-ground ici n'est pas juste là pour faire beau (alors que la beauté d'une ville vénitienne et des interactions sociales de ses habitants pourrait à eux seuls le justifier), mais il est parti prenante de l'intrigue et de l'action.

Côté personnage, on est servi par le truculent Locke Lamora.
Filou, chétif, entêté, virtuose... voilà comment on pourrait qualifier ce personnage principal qui est le fil conducteur de l'ensemble de cette histoire.
Terriblement attachant par son côté anti-héros qui fait fonctionner sa tête, on peut aussi ajouter que le fait que l'auteur ne l'épargne guerre ajoute à son côté humain, à son côté personne "presque" ordinaire. De plus, hormis son talent dans la comédie, on voit bien que ce personnage (ainsi que ses acolytes) possèdent de cruels manques. On n'est clairement pas en face de héros, mais de personnages qui se sont adaptés à une vie dure et dangereuse... d'une façon très particulière.

Niveau écriture enfin, on se retrouve avec une histoire pleine de rebondissements. Intrigues se mélangent, sans toutefois être difficiles à suivre et les rebonds de l'histoire font prendre la sauce.

Qui plus est, ce livre mêle tour à tour l'histoire d'aujourd'hui et des retours en arrière sur le passé des personnages principaux. La force est d'avoir réussi à les placer au bon moment. Chacun de ces retours en arrière permet d'une part de mieux connaître les protagonistes, mais aussi d'expliquer la situation actuelle de part le passé de chacun d'entre eux.
De ce fait, on nous propose des personnages denses, détaillés, et avec une histoire qui influence l'ensemble.

Au final, un petit bijou.

Note

Un 18/20 pour ce livre.
Ambiance, personnages, style d'écriture et back-ground, tous s'associent en parfait harmonie pour nous servir une histoire captivante.
Pourquoi pas un 20 alors ? Sans doute parce que le rythme n'y est pas non plus haletant et que les intrigues restent somme toute assez peu complexe à mon goût. C'est du coup plus accessible, mais je trouve que ça aurait pu être encore mieux (mon goût pour les intrigues complexes ne vous échappera donc pas) .
Cela dit, on pinaille... Allez donc découvrir cette série, je en peux que vous le conseiller.

Série : Les Salauds Gentilshommes

  1. Les Mensonges de Locke Lamora (chroniqué)
  2. Des horizons rouge sang (chroniqué)
  3. La république des voleurs (chroniqué)
  4. La ronce d'Emberlain (non traduit)
  5. The Ministry of Necessity (non écrit)
  6. The Mage and the Master Spy (non écrit)
  7. Inherit the Night (non écrit)
  8. The Bastards and the Knives (non traduit)

8 commentaires:

  1. Je le rajouterai bien à ma Wish-List!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut très largement le coup oui :-)

      Supprimer
  2. Très belle chronique ! Et je suis bien contente que ça t'ai plu autant que je te l'avais dis :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui je confirme ^^
      Merci de m'en avoir parlé :-)

      Supprimer
  3. Je pense que ça pourrait me plaire... Je prends note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut au moins tenter... au risque d'être happé !

      Supprimer
  4. Il faut vraiment que j'aille acheter ce livre....je n'en entends que du bien et ton article me le confirme encore! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que souscrire et t'enjouer à céder à la vindicte populaire ^^

      Supprimer