28 octobre 2013

L'accroissement mathématique du plaisir de Catherine Dufour

L'accroissement mathématique du plaisir de Catherine Dufour

Récit

Catherine Dufour s'affirme ici comme une nouvelliste de tout premier plan. Au programme: des préfaces signées Richard Comballot et Brian Stableford, vingt récits dont sept inédits, une postface de Catherine Dufour, un entretien, une bibliographie exhaustive. L'accroissement mathématique du plaisir, qui réunit vingt nouvelles, est son premier recueil.

Au sommaire :

- Je ne suis pas une légende
- Le Sourire cruel des trois petits cochons
- L'Immaculée conception
- Vergiss mein nicht
- La Lumière des elfes
- Rhume des foins
- Le Jardin de Charlith
- Mater Clamorosum
- Confession d'un mort
- Valaam
- Le Cygne de Bukowski
- Kurt Cobain contre Dr. No
- Une troll d'histoire
- La Perruque du juge
- Le Poème au carré
- L'Accroissement mathématique du plaisir
- La Liste des souffrances autorisées
- L'Amour au temps de l'hormonothérapie génétique
- Un Soleil fauve sur l'oreiller
- Mémoires mortes
- Bois de souche


Impression

J'avais lu un roman de Catherine Dufour où mon impression avait été mitigée. Un détournement des contes de fées assez drôle, mais avec des longueurs tant dans le style que dans l'histoire.
Pensant que cela était principalement dû à la longueur de son histoire, comme si elle avait dû faire traîner, j'ai voulu lui laisser une seconde chance avec des nouvelles.
Pour faire dans le concis, je m'étais trompé.
Les éléments alambiqués tant dans la structure de l'histoire, que le style et la lourdeur de son écriture se retrouvent au fil de ces nouvelles.

Clairement tout n'est pas mauvais. Il y a des nouvelles que j'ai trouvé drôle ou qui ont su m'accrocher, mais la majeure partie des nouvelles m'ont soit laissé de marbre, soit profondément ennuyé.

Au final, un gros regret. Toutefois certaines nouvelles (je ne suis pas une légende, Vergiss mein nicht en partie, l’accroissement mathématique du plaisir, une troll d'histoire) ont su redonné un peu de plaisir à cette lecture, mais clairement pas suffisamment pour ne pas me faire regretter cet achat.

Note

Un 07/20 pour ce recueil qui m'a vraiment pas parlé. Le fait que la note ne soit pas plus basse tient uniquement au fait que lorsque les nouvelles ont réussi à me plaire, elles l'étaient vraiment.
Peut être est-ce une sensibilité avec le style de l'auteur que je n'ai pas, mais deux livres avec les mêmes impressions d'un mélange de bon et de beaucoup de mauvais font que je ne retenterai pas cet auteur.

4 commentaires:

  1. Oh... une mauvaise note ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le risque des achats "il me faut un livre pour le voyage" ^^

      Supprimer
    2. D'ailleurs, je précise que j'ai lu ses 2 intégrales de "Quand les dieux buvaient", qui ont écopés d'un 6 et d'un 9 à la lecture (mais je ne tenais pas mes chroniques alors).

      Supprimer
  2. Ah dommage, il me donnait bien envie...
    Je tenterai peut-être si je ne le trouve pas cher, après tout, peut-être qu'il me plaira ^^

    RépondreSupprimer